Les Compagnies Loblaw limitée - Rapport 2016 sur la responsabilité sociale de l’entreprise - page 8

Environnement
Les Compagnies Loblaw Limitée
Rapport 2016 sur la responsabilité sociale de l’entreprise
6
Notre empreinte carbone
Électricité
Fuites de gaz réfrigérants
Consommation d’énergie fossile
des bâtiments
Matières résiduelles
Carburant utilisé pour la flotte de transport
Voyages d’affaires
35,5 %
29,6 %
12,1 %
11,2 %
10,1 %
1,5 %
945 121**
tonnes CO
2
e
S
c
o
p
e
3
:
1
1
,
9
%
S
c
o
p
e
2
:
3
5
,
5
%
Loblaw*
S
c
o
p
e
1
:
5
2
,
6
%
* Les données n’incluent pas Shoppers Drug Mart/Pharmaprix, les
magasins franchisés, T&T Supermarkets et Arz.
**Les émissions de carbone sont calculées par la société The Delphi
Group, conformément au protocole de déclaration des émissions de
gaz à effet de serre.
Grâce à diverses initiatives en
matière de réduction des émissions
de carbone, Loblaw a réduit de 3 %
ses émissions en 2016 par rapport à
2015. Les émissions directes
(Scope 1) proviennent de la
consommation en carburant de notre
flotte de transport et de celle en
énergie fossile de nos bâtiments, des
fuites de gaz réfrigérants et des
voyages d’affaires. Les émissions
indirectes sont des émissions de gaz
à effet de serre attribuables à notre
consommation d’électricité (Scope 2),
ainsi qu’aux matières résiduelles et
autres voyages d’affaires (Scope 3).
Usage de réfrigérants
à faible potentiel de
réchauffement planétaire
En tant que détaillant en alimentation,
nous vendons une quantité importante
de produits réfrigérés. Environ 50 %
de la consommation d’énergie d’un
supermarché est attribuable à
l’alimentation des systèmes de
réfrigération. C’est pourquoi nous
avons misé sur de nouvelles
technologies de réfrigération plus
efficaces pour réduire nos émissions.
Nous avons entre autres modernisé
les systèmes de réfrigération de
nos magasins et de nos centres de
distribution, en investissant dans des
systèmes de réfrigération qui utilisent
des gaz réfrigérants à faible
potentiel de réchauffement planétaire
tels que l’ammoniac, le dioxyde de
carbone (CO
2
) et les mélanges
d’hydrofluoroléfines. Nous avons
aussi élargi nos protocoles
d’inspection afin de réduire les
fuites de gaz réfrigérants.
Réduction de 1,8 %
de la consommation
d’électricité
Puisque l’éclairage, la réfrigération
et les systèmes de chauffage, de
ventilation et de climatisation (CVC)
représentent la majorité de notre
consommation d’énergie, nous avons,
au cours des dernières années, établi
et atteint des cibles annuelles de
réduction de notre consommation
d’électricité. En 2016, nous avons
réduit la consommation d’électricité
des magasins existants détenus par
la société de 1,8 % par pied carré.
Notre programme continu de
modernisation de l’éclairage à DEL
dans les allées d’épicerie, les
présentoirs de produits réfrigérés, les
rayons des fruits et légumes et les
stationnements a grandement contribué
à notre succès en matière de réduction
de la consommation d’électricité. Nous
avons également poursuivi notre
programme d’ajout de portes
verticales aux présentoirs de produits
laitiers et de produits surgelés dans les
magasins d’alimentation détenus par
la société afin d’empêcher l’air froid de
s’échapper. Nous avons complété
40 projets au cours de la dernière année.
26 353 012 kWh
d’électricité consommée en moins dans les magasins d’alimentation détenus par
la société en 2016, ce qui équivaut à la quantité d’électricité nécessaire pour
alimenter environ 2 745 foyers canadiens durant un an.
1,2,3,4,5,6,7 9,10,11,12,13,14,15,16,17,18,...28
Powered by FlippingBook