Les Compagnies Loblaw limitée - Rapport 2016 sur la responsabilité sociale de l’entreprise - page 9

Environnement
Les Compagnies Loblaw Limitée
Rapport 2016 sur la responsabilité sociale de l’entreprise
7
Essai de nouvelles
solutions de transport
Loblaw possède une imposante flotte
de camions, et nous évaluons
continuellement les nouvelles
technologies permettant de réduire les
émissions de carbone liées au
transport. Nos réalisations pour 2016
vont comme suit :
L’essai de camions au gaz naturel
liquéfié (GNL) et au gaz naturel
comprimé (GNC), tous deux
produisant moins d’émissions de
carbone que le diesel.
L’essai de 10 remorques réfrigérées
utilisant le réfrigérant R-452A pour
conserver les produits réfrigérés ou
surgelés durant le transport entre
nos centres de distribution et nos
magasins. Le réfrigérant R-452A a
un potentiel de réchauffement
planétaire plus faible que celui du
gaz habituellement utilisé dans les
remorques réfrigérées.
L’achat de camions-lits dotés d’un
groupe auxiliaire solaire. Dans ces
camions, la chaufferette, le
climatiseur et les différents
appareils (p. ex. : téléviseur,
mini-réfrigérateur) de la section
couchette sont alimentés par des
batteries plutôt qu’au diesel, ce
qui réduit le fonctionnement du
moteur au ralenti.
L’achat de conteneurs ferroviaires
réfrigérés à deux étages afin
d’augmenter la quantité de produits
acheminés par rail, et par
conséquent de réduire le nombre
de camions sur la route. Surtout
utilisé dans les provinces maritimes
et dans l’Ouest, le train est un mode
de transport efficace au chapitre de
la consommation du carburant,
dont l’empreinte carbone est plus
faible que celle des camions.
Progrès en matière
de récupération des
matières résiduelles
organiques
Dans chaque région, nous avons du
personnel affecté spécialement dans
l’amélioration du taux de récupération
des matières résiduelles. En 2016,
notre taux de récupération a atteint en
moyenne 64 % dans les magasins
d’alimentation détenus par la société,
et 86 % dans les centres de
distribution de Loblaw.
Nous poursuivons nos efforts de
récupération des matières résiduelles
organiques. Selon le type de matières
organiques et leur emplacement, les
matières résiduelles organiques sont
recueillies et utilisées pour produire du
compost, de la nourriture pour animaux
ou de l’énergie renouvelable. La
situation s’est grandement améliorée
dans l’Ouest du Canada en ce qui a
trait à la quantité de matières
organiques détournée des sites
d’enfouissement, en particulier à
Edmonton, à Calgary, dans la région
du Grand Vancouver et à Victoria. L’un
des développements les plus
prometteurs relativement à la
récupération des matières résiduelles
organiques consiste en la capacité de
séparer mécaniquement les résidus
alimentaires de leur emballage, ce qui
contribue à augmenter le taux de
récupération des matières résiduelles.
Dons aux banques
alimentaires et aux
soupes populaires
Loblaw a à cœur de tout mettre en
œuvre pour éviter de jeter des aliments
encore propres à la consommation
humaine. Nous avons mis en place un
programme de récupération d’aliments
sains dont nous pouvons faire don à
des banques alimentaires, à des
soupes populaires ou à des refuges
locaux. En 2016, nous avons étendu le
programme à 104 autres magasins
d’alimentation détenus par la société,
portant le total à 324 magasins.
Lorsque nous avons appris que l’un
des plus grands obstacles à
l’élargissement du programme était
la capacité limitée des banques
alimentaires locales en matière de
transport et d’entreposage des
aliments périssables, nous avons
collaboré avec Banques alimentaires
Canada pour acheter de l’équipement
et des camions réfrigérés, ce qui nous
a permis de faire participer plus de
magasins et d’aider plus de gens.
Réduction du nombre
de sacs en plastique
Depuis 2007, nous avons réduit de près
de 10 milliards le nombre de sacs en
plastique distribués dans nos magasins.
1,2,3,4,5,6,7,8 10,11,12,13,14,15,16,17,18,19,...28
Powered by FlippingBook